Se libérer de l'occupation financière

1989 – Le projet précurseur de « triangle productif Paris-Berlin-Vienne »

Partagez l'article

Jacques Cheminade
répond à vos questions

En direct - Tous les mois

Dernier Live
jeudi 9 février à 19h30

Page spéciale


En 1988, lors d’une allocution à Berlin, Lyndon LaRouche annonce l’imminence de la chute du Mur de Berlin et la réunification allemande. Dans ce cadre, il défend l’idée qu’une Allemagne réunifiée doit contribuer à la reconstruction des pays de l’Est, notamment en lançant un plan Marshall en faveur de la Pologne.

Suite aux évènements d’octobre 1989, Lyndon LaRouche et Helga Zepp-LaRouche, avec Jacques Cheminade, étendent cette initiative au projet « triangle productif Paris-Berlin-Vienne ». Il s’agit, par un investissement massif dans les transports et les infrastructures, de mobiliser le « cœur industriel » de l’Europe afin d’irriguer par le développement les anciens pays de l’Union soviétique. Plus tard, en 1996, Helga Zepp-LaRouche lance à Pékin le projet d’un Pont terrestre eurasiatique et d’une Nouvelle route de la soie.

L’UE refusant de saisir cette opportunité historique en 1989 puis plus tard, c’est la Chine qui, suite aux conseils des LaRouche, reprendra cette approche en 2013 avec son projet de « Nouvelle route de la soie ». Depuis cette date, Mme Zepp-LaRouche est connue en Chine sous le nom de Mme Route de la soie...


...suivez Jacques Cheminade sur les réseaux sociaux :

Rejoignez la campagne !