Se libérer de l'occupation financière

ExoMars, une chance pour la paix !

mercredi 19 octobre 2016

Partagez l'article

Jacques Cheminade
répond à vos questions

En direct - Tous les mois

Dernier Live
jeudi 9 février à 19h30

Page spéciale

Communiqué de l’équipe de campagne.
Par Sébastien Drochon, responsable science & technologie.

ExoMars est plus qu’un merveilleux spectacle. Elle est un rempart à l’affrontement qui menace de plus en plus entre la Russie et les États-Unis, par cette volonté qu’elle incarne de rassembler les nations autour d’un objectif commun de paix et de développement mutuel.

Avec ExoMars, dont le moment le plus attendu est sans doute l’atterrissage de Schiaparelli sur le sol martien ce mercredi 19 octobre, l’ESA a bénéficié du soutien de l’agence russe Roscosmos pour permettre cette nouvelle aventure. Sa mission est, d’ici 2020, d’envoyer un robot sur Mars afin de détecter l’éventuelle présence de vie dans le sous-sol martien et ce, jusqu’à deux mètres de profondeur. Du jamais vu jusqu’à présent !

Cette exploration de notre système solaire par des sondes, des télescopes et autres robots est essentielle avant d’envisager toute mission habitée vers la Planète rouge et d’autres parties de notre Système solaire.

Nous sommes ici bien loin des projets délirants de voyages habités vers Mars d’un Barack Obama et de son ami milliardaire Elon Musk, qui ne tiennent aucun compte des réalités scientifiques et visent plutôt à justifier ce désengagement de l’État, poussé par Obama, forçant en 2011 la NASA à abandonner son partenariat avec l’ESA dans le projet ExoMars.

L’espace n’est pas à laisser entre les mains de mégalomanes. Il requiert au contraire la responsabilité des dirigeants et de leurs peuples d’œuvrer ensemble pour le bien public, la paix mondiale et les objectifs communs de l’humanité. C’est la politique défendue par le candidat à la présidentielle Jacques Cheminade, que bien des journalistes peu scrupuleux n’ont pas cherché à comprendre en 2012.

De nouveau, ExoMars incarne cet engagement pour le futur que nos citoyens aiment voir se manifester. A nous donc de saisir l’occasion pour le porter plus loin encore.


Pour aller plus loin

L’espace, vecteur fondamental de mon engagement politique

« La Terre est le berceau de l’humanité. Peut-on passer sa vie entière dans son berceau ? » Constantin Tsiolkovski, dans L’exploration de l’espace cosmique par des engins à réaction (1903)
J’ai écrit ce texte fin 2005, en vue de l’élection (...)

 


Cet article vous plaît ?

Prenez contact !

Cliquez ici pour poser une question


...suivez Jacques Cheminade sur les réseaux sociaux :

Rejoignez la campagne !