Libérons-nous de l'occupation financière

Jacques Cheminade soutient les chercheurs qui s’opposent au « suicide scientifique et industriel »

mercredi 25 mai 2016

Partagez l'article

Jacques Cheminade
répond à vos questions

En direct - Tous les mois

Dernier Live
jeudi 15 décembre 2016 à 19h30

Page spéciale

Clichy, le 24 mai 2016 — Je soutiens l’appel de nos huit grands noms de la science, dénonçant une coupe de 256 millions d’euros dans les crédits pour la recherche et l’enseignement supérieur. Il s’agit d’un choix qui bafoue l’intérêt de notre pays et celui de nos générations futures.

Nous devrions au contraire consacrer au moins 3 % de notre produit intérieur brut à la recherche, pour contribuer selon nos capacités aux objectifs communs de l’humanité.

Ne pas réagir serait devenir complices de la tutelle financière destructrice qui nous est imposée, tant aux niveaux international que national.