Libérons-nous de l'occupation financière
Archives

Jacques Cheminade attaque la mystique de l’équilibre budgétaire sur Europe1

vendredi 9 mars 2012

Partagez l'article

Jacques Cheminade
répond à vos questions

En direct - Tous les mois

Dernier Live
jeudi 9 février à 19h30

Page spéciale

Interviewé dans le journal de 22h30 de Jean-Michel Dhuez sur Europe 1 après avoir déposé 538 parrainages au Conseil Constitutionnel, Jacques Cheminade s’en est pris à la mystique de l’équilibre budgétaire, que Jean Zay attaquait déjà dans les années 1930 :



Voici la citation de Jean Zay donnée par Jacques Cheminade, extraite de Souvenirs et solitude, texte écrit le 17 janvier 1941 depuis sa prison de Riom :

« Quand on étudiera les causes de notre impréparation militaire et de la décrépitude du gouvernement parlementaire, il faudra inscrire en bonne place l’orthodoxie financière. De 1932 à 1940 - je parle de ce que j’ai vu -, au milieu de tant de débats désordonnés, il y eut un sujet « tabou » : le libéralisme monétaire et financier ; une discussion interdite : celle du contrôle des changes.

« Vous pouviez librement couvrir de boue le chef de l’Etat et ses ministres, nier effrontément nos engagements internationaux les plus évidents, désavouer le gouvernement de votre pays en pleine négociation diplomatique, donner tort à la France devant l’étranger. Bravo ! C’était de bonne guerre... Mais il vous était défendu de critiquer la mystique de l’équilibre budgétaire, sous peine d’être considéré comme un traître et accusé de provoquer des catastrophes. Une puissante cohorte veillait jalousement sur le respect de la sainte orthodoxie : au premier rang, se distinguaient la presse et ses chroniqueurs spécialisés, les économistes, les banquiers, les partis conservateurs. Mais, derrière ces troupes de choc, se dessinait toujours la toute-puissante inspection des Finances. Le premier résultat de cet état de choses a été la paralysie gouvernementale. »