Libérons-nous de l'occupation financière
Archives

Jacques Cheminade 1995-2012 : « une prophétie contre la finance »

dimanche 25 mars 2012

Partagez l'article

Jacques Cheminade
répond à vos questions

En direct - Tous les mois

Dernier Live
jeudi 9 février à 19h30

Page spéciale

...C’est le titre donné à leur vidéo-article par un groupe d’étudiants de l’École de journalisme de Sciences-Po. Nous reproduisons ici la vidéo et l’article.

Source : Jacques Cheminade 1995-2012 : une prophétie contre la finance


Sur la finance, Jacques Cheminade a une vertu : la cohérence. Depuis 1995, le discours du candidat de Solidarité et Progrès n’a pas changé d’un iota, ou presque. Réactualisation post-faillite de Lehman Brothers oblige. Mais le prophète avait-il vu juste sur la finance ?

Janvier 1995 : la bulle des produits dérivés tu craindras

Dès 1995, Jacques Cheminade alerte l’opinion sur les risques d’une bulle liée aux produits dérivés. Il est un des précurseurs sur ce point. A cette époque, la titrisation(un mécanisme financier complexe permettant de transformer des créances en titres financiers) reste assez peu développée alors qu’elle sera à l’origine de la crise de 2007-2008.

En janvier 1995 , la finance a en fait connu son premier scandale financier, lié à d’autres dérivés : les marchés à terme. Nick Leeson, un trader, provoque la faillite de la Barings, une banque britannique, en spéculant illégalement sur ces produits. Il est en quelque sorte le Jérôme Kerviel de l’époque.

Janvier 2008 : contre le krach plus rien tu ne pourras

L’ex-élève de l’ENA assure avoir prédit la crise. Notre zapping montre qu’en janvier 2008, soit huit mois avant la faillite de la banque précédemment citée, il affirmait déjà que « le krach est sur les marchés ». Un point pour lui.

Octobre 2008 : des subprimes tu n’abuseras pas

Des extraits de notre montage (ceux d’octobre 2008) sont tirésd’une vidéo où il décrypte la crise des subprimes devant des jeunes sympathisants de son parti, un peu perdus. Ses explications (25 minutes au total !), à défaut d’être toujours claires, montrent qu’il semble maîtriser ce sujet.

1995 – 2012 : l’ascension du nazisme tu empêcheras

Autre élément récurrent du discours de Jacques Cheminade, plus contestable : la responsabilité de Wall Street et de la City dans la montée au pouvoir d’Adolf Hitler. En 1995 il l’exprimait déjà. En 2012, il explique que la politique de Barack Obama recrée le meme contexte qui a mené à l’ascension du leader nazi. Un joli point Godwin.

par Julien Marion
Son premier souvenir de campagne, c’est 1995 et l’élection de Jacques Chirac, le « candidat qui devait gagner », selon sa mamie. 2002 est la première qu’il suit attentivement. Les Guignols lui apprennent la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour. Du haut de ses 15 ans, il n’en croit pas ses yeux. Il doit zapper sur TF1, France 2 et 3 pour en être sûr. En 2007, dégoûté d’une campagne qu’il juge « faible » sur le fond, il ne vote que par devoir. En 2012, Il s’intéresse à la politique pour ses conséquences sur l’économie, et non l’inverse. Cela tombe bien, crise oblige, la campagne se jouera bel et bien sur ce domaine. Il s’en frotte déjà les mains.


Rejoignez la campagne !