Se libérer de l'occupation financière

1989 – Campagne européenne contre « l’acte inique » de 1986

Partagez l'article

Jacques Cheminade
répond à vos questions

En direct - Tous les mois

Dernier Live
jeudi 9 février à 19h30

Page spéciale


TSCG, Traité de Lisbonne, Constitution européenne, Traité de Maastricht etc.
Tous ces traités calamiteux ne sont rien d’autre que la suite logique de « l’acte unique européen » (AUE), concocté en 1985 par le Président de la Commission européenne Jacques Delors et son commissaire européen thatchérien Lord Cockfield. C’est par l’AUE que les Britanniques ont réussi de transformer la CEE en vaste zone de libre échange gérée sans entrave par et pour les banques.

Signé en février 1986 et mis en vigueur en juillet 1987, l’AUE prévoyait la création d’un marché unique dont la mise en place était prévue pour 1992, date ou le Traité de Maastricht a transformé la CEE en Union politique.

Jacques Cheminade, qui anticipait les conséquences désastreuses de l’AUE, a été bien seul à le dénoncer, notamment lors des élections européennes de 1989. Son affiche montrait alors deux mains déchirant le texte de l’AUE. Pour Cheminade « acte unique » rimait avec « acte inique ». Il dénonçait égalent « l’Europe de 1992 » comme « l’Europe des vautours ».


...suivez Jacques Cheminade sur les réseaux sociaux :

Rejoignez la campagne !