Libérons-nous de l'occupation financière
Archives

Déclaration de Jacques Cheminade sur la perte de notre triple A

samedi 14 janvier 2012

Partagez l'article

Jacques Cheminade
répond à vos questions

En direct - Tous les mois

Dernier Live
jeudi 9 février à 19h30

Page spéciale

Paris, le 14 janvier 2012 — La France vient de perdre son triple A. Il serait injuste d’en accuser Nicolas Sarkozy, François Baroin ou même Christine Lagarde. Ils ne sont que des symptômes et non les causes, les symptômes d’une oligarchie des incapables qui règne en France et dans le monde, dont la politique est aggravée chez nous par un népotisme d’Etat devenu une habitude.

Plus que jamais, la séparation sous des régimes différents des banques d’affaires et des activités de dépôt et de crédit, comme l’ont fait Franklin Roosevelt en 1933 et nous-mêmes à la Libération, est devenu un impératif catégorique pour nettoyer les écuries d’Augias.