Libérons-nous de l'occupation financière
  • J’agis !
  • Cheminade à Lille, en dialogue avec les élèves de l’IESEG

    lundi 11 avril

    Partagez l'article

    Jacques Cheminade
    répond à vos questions

    En direct - Tous les mois

    Prochain Live
    jeudi 15 décembre à 19h30

    Page spéciale

    Après avoir passé quelques jours sur les routes des « Hauts-de-France » à la rencontre des élus dans le cadre du lancement de sa campagne présidentielle, Jacques Cheminade, le 6 avril 2016, a été l’invité de La Tribune de l’IESEG, association de débats et conférences de l’Ecole de commerce de Lille (School of management), qui invite régulièrement des personnalités au cœur de l’actualité politique et économique. Le sujet : « La crise financière en Europe : quelles solutions ? » Un paradoxe que de défendre la réforme bancaire dans une école aujourd’hui classée dans le top 25 des écoles de commerce au niveau international... par le Financial Times lui-même !

    Dans un jeu de questions/réponses très ouvert, M. Cheminade a pu non seulement exposer son projet présidentiel, mais aussi expliquer en profondeur les axiomes erronés sous-jacents à l’économie financière enseignée dans ces écoles, bien plus axées sur la gestion que sur la création de richesses. Le numérique et la robotique, l’exploration spatiale et l’agriculture du futur ont été au cœur des débats.

    A noter : aucune levée de bouclier contre la sortie de l’euro de la part des élèves, pas de tollé non plus contre la sortie de l’UE. Une réflexion collective sur les liens à tisser entre le paradigme économique actuel et une nouvelle économie physique, dans un public qui accueillait aussi des curieux venus de l’extérieur. Aujourd’hui, beaucoup de jeunes, même dans les grandes écoles, sentent instinctivement qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de la finance : ils cherchent d’autres réponses, de nouveaux horizons, une vision. Il n’est pas inutile de noter que la langue la plus étudiée dans cette école (après l’anglais, of course) est devenue le chinois !

    Après le débat, les élèves ont remercié Jacques Cheminade pour « son franc-parler, sa sincérité dans son discours et son humour pertinent ». Qualités rares de nos jours chez nos hommes politiques. Le monde serait-il en train de changer ?...